Qui suis-je?

Sur cette page, je vais te raconter brièvement mon parcours de chamane. Commençons par mes prénoms. Aurélie est mon prénom de naissance, Naïna mon prénom de femme.

Pourquoi avoir changé de prénom ? Une intuition. Ce prénom est venu à moi au moment où je mettais en lumière l’inceste vécu petite. Il représente aussi le chemin d’éveil vers mon âme, mon prénom de chamane. J’en ai vécu des expériences de vie qui a construit la personne que je suis aujourd’hui.

Se rapprocher de son âme est le plus beau des chemins

 Mon passé, j’ai longtemps pensé qu’il allait finir par me détruire. J’ai vécu des libérations et crises de guérisons très régulièrement pendant près de 4 ans. Pour enfin m’autoriser à vivre, à accepter ma différence ! J’ai déconstruit peu à peu mon monde, mes croyances, pour sortir de mon confort inconfortable. J’en ai passé du temps seule, dans le silence, à me torturer, à tourner en rond dans mon bocal. J’ai tout quitté : mon travail, la région où je vivais depuis mon enfance, l’homme qui partageais ma vie depuis 15 ans et toute la vie sociale que nous avions créé ensemble.

J’ai accepté de sauter dans le vide de nombreuses fois, de sortir de ma zone de confort. M’ouvrir à des chemins inconnus, avec la peur au ventre mais avec une envie plus forte que la peur que je ressentais.

J’ai dû vivre de nombreuses situations inconfortables pour apprendre, comprendre et cesser de reproduire sans cesse les mêmes schémas. Ces vieilles histoires, croyances sur moi, blessures émotionnelles et qui me faisaient vivre dans un monde intérieur et extérieur souffrant.

Sur ce parcours, j’ai eu le bonheur de rencontrer des personnes merveilleuses, des amis qui sont devenus précieux, ma famille de cœur. Ainsi qu’une réconciliation avec ma famille de sang, un vrai pardon. Et j’ai enfin donner un sens à mon rêve d’enfant, CHANTER.

Chanter, c’est ainsi que je vis

Je ne chante pas pour vivre, je vis pour chanter. Chanter c’est ma respiration, depuis que je suis toute petite. Ce rêve méritait bien que je m’y penche… Je me suis tût pendant de nombreuses années pensant que c’était mieux ainsi.

Mon rêve ne m’a jamais abandonné et la vie m’a aidé à initier et à continuer ce chemin. Un parcours semé d’embûches et qui se dessine encore chaque jour. Un travail d’alchimie intérieur. Comme le dit Paulo Coelho : « Quand on veut une chose, tout l’Univers  conspire à nous permettre de réaliser notre rêve. »

J’en ai fait des erreurs et je continue à en faire parce que cela fait partie de la vie humaine, l’apprentissage se fait ainsi. Même si parfois cela est douloureux, prendre de la hauteur pour mieux apprécier les situations.

Aujourd’hui, je réalise mon rêve de petite fille. J’avais dit à ma mère : « Je veux être chanteuse, Je veux aider les autres ». Et aujourd’hui, je suis chamane. Je dois dire que je ne m’y attendais pas ! Très connectée depuis toute petite, j’avais tout rejeté, ma manière à moi de me faire accepter par les autres. Il y a 10 ans maintenant, je décidais de devenir maman et mon parcours pour me reconnaître allait commencer. Je devais m’occuper de ma petite voix intérieure qui me hurlait de l’écouter. Je fermais les yeux par peur de ce que j’allais y découvrir en commençant ce parcours initiatique.

Peu à peu sur mon chemin de guérison, je me suis rapprochée de mon âme, j’ai ouvert la porte afin d’établir la connexion entre mon âme et mon corps. Ensuite est venu l’esprit, le discernement.

Au moment de mon éveil, j’ai compris assez vite que j’allais écrire un livre pour partager mon histoire.

De Chamane à Chanteuse de l’âme

De la survie à la vie

de Naïna Aurélie

Naïna Aurélie a toujours ressenti sa différence et son malaise dans ce monde. Sa vie semblait être une prison dorée, dénuée de sens. Un jour, elle a décidé que cela ne pouvait plus durer et a choisi de transformer sa différence en force. Elle est passée de la survie à une vie pleine et épanouissante, acceptant sa vraie nature. À 36 ans, elle a découvert sa vocation, utilisant sa voix et le chant pour guérir les autres. Un rêve d’enfant devenu réalité…

De chamane à chanteuse de l’âme – De la survie à la vie explore la ligne floue entre l’expérience personnelle de l’auteure et les ombres transmises par ses ancêtres, transcendant le temps. Le voyage vers la paix, l’amour et l’unité se dessine, tissé par le lien qui nous unit tous. C’est également un témoignage de vie, pour redonner de l’espoir à ceux qui en ont besoin, car malgré toutes les expériences et épreuves que la vie peut nous envoyer, le rêve est possible, tout est possible.

25€

Frais de port inclus. Exemplaire dédicacé par moi-même.

Comment J’accompagne

 Autant te dire que je me suis pris la tête de nombreuses, très nombreuses fois. J’accompagne depuis plus de 2 ans maintenant et mon évolution est constante et permanente afin de m’améliorer.

J’ai beaucoup étudié les comportements (les miens et ceux des autres), les liens familiaux, les schémas répétitifs, les blessures émotionnelles. J’ai écrit des dizaines de carnets avec mes compréhensions. J’ai lu de nombreux livres sur les différents sujets qui me passionnent et au fur et à mesure des années, j’ai pu faire des ponts entre certaines sagesses ancestrales. Entre connaissance et savoir, une nouvelle voie c’est ouverte à moi.

J’ai suivi plusieurs formations (transgénérationnel, roue de médecine, médecine chinoise – je débute) et initiations (Lahoci, Soins d’Isis, Soins du féminin Vierge Noire, Soins de Sirius, Magnétisme). J’ai  acquis des connaissances et certaines pratiques pour les faire vivre à travers ma voix parlée et chantée.

Cette nouvelle voie est celle de la transmission. Je m’appuie sur la numérologie, les lettres hébraïques, les couleurs, le Kototama, des archétypes féminins/masculins que j’enrichirai du mouvement par la suite.

Mes accompagnements sont basés sur le retour aux origines : l’origine de sa vie, l’origine de ses blessures, l’histoire de sa famille, l’origine de ses douleurs physiques. Ce qui nous arrive tout au long de notre vie ne sont que des conséquences. Revenir à l’origine demande d’accepter le changement, le mouvement, suivre le cycle naturel de la vie. Inconfortable au début, la stabilité s’acquière à l’intérieur et non à l’extérieur.

Nous sommes tous des êtres uniques avec nos histoires propres.

Personne ne peut et ne te sauvera à part toi-même. Une réalité que j’ai mis du temps à affronter. Je voulais que l’on me sauve et pendant un moment j’ai aussi voulu sauver les autres.

Je suis une facilitatrice, je t’accompagne dans l’ouverture des portes en toi et te permettre de découvrir les trésors qui s’y cachent entre ombre et lumière.

Quel que soit l’accompagnement que tu choisiras, je te guide toujours avec bienveillance, tolérance et respect.

Je ne te dirai pas qui tu es, je t’aiderai à faire un ou plusieurs pas afin de le découvrir. Ce chemin de découverte de soi se poursuit toute notre vie alors prends le temps de vivre.

Naïna Aurélie – Chamane